Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/08/2011

Pour en finir avec le conflit des sexes. Compte-rendu du Café de Flore de la Fédération Femmes 3000 du 7 juin 2011, par Monique Raikovic

femmes3000, genre

Karine Lambert[1] et Pierre-François Astor[2], tous deux universitaires détenteurs d’une formation d’historien, ont attentivement étudié leurs contemporains, et eux-mêmes du même coup, puis partagé et discuté leurs observations avant de les rassembler dans un ouvrage où ils font dialoguer Fred et Camille, peut-être un homme et une femme mais ce, sans qu’on sache jamais lequel est homme, laquelle est femme. Ce qui s’imposait, compte tenu du titre de l’étude : « Pour en finir avec le conflit des sexes »[3] !

Karine Lambert et Pierre-François Astor, quadragénaires et amis de longue date, sont deux universitaires détenteurs d’une formation d’historien. Ces spécialistes du passé, donc connaisseurs des racines profondes des us et coutumes de notre société, sont également curieux du présent et attentifs aux processus à l’œuvre dans le formatage identitaire féminin et masculin et aux relations interhumaines qui en découlent.

Pourquoi cet ouvrage en forme de constat qui sonne comme un réquisitoire ?

Lire la suite