Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/11/2010

Du plafond de verre aux plafonds de verre : l'inégal accès des femmes et des hommes aux emplois de direction générale des grandes collectivités territoriales

inet.jpg

Nous publions ici le contenu d'une étude réalisée en juillet 2010 par Bruno VINCENT, élève administrateur territorial et statisticien-économiste (ENSAE), avec le concours du groupe « égalité femmes-hommes » de la promotion Aimé Césaire de l’Institut national des études territoriales. Nous remercions la commission Emploi Formation Education et Luigi Poma de l'UPE06 (MEDEF)d'avoir attiré notre attention sur cette publication.

Résumé :

Au sommet de la pyramide administrative des grandes collectivités territoriales, les femmes sont fortement sous représentées : moins d’un directeur général des services sur dix est une femme et à peine plus d’un directeur général adjoint sur cinq est une femme.

Lire la suite

08/11/2010

Position sur le marché du travail des descendants directs d'immigrés en France : les femmes doublement désavantagées ?

79px-Logo_Insee.svg.pngRésumé d'une étude de Dominique Meurs et Ariane Pailhé publiée récemment par l'INSEE -Économie et Statistique, intitulée "Position sur le marché du travail des descendants directs d'immigrés en France : les femmes doublement désavantagées ?" :

"Les descendants directs d'immigrés maghrébins, aussi bien les femmes que les hommes, sont toutes choses égales par ailleurs, plus exposés au risque de chômage que les personnes nées françaises de deux parents français de naissance ou les descendants d'Europe du Sud. Outre ce sur-chômage, les hommes et femmes issus de l'immigration maghrébine sont plus souvent inactifs. À caractéristiques observables semblables, les obstacles à franchir pour obtenir un emploi semblent plus nombreux pour les descendants directs de migrants du Maghreb. Les différences observées ne sont pas réductibles à des inégalités dues à la reproduction sociale et à la ségrégation spatiale ; s'y ajoute un effet spécifique lié à l'origine.

Les femmes issues de l'immigration maghrébine cumulent les inégalités sociales, d'origine et de genre. Comparées à celles des hommes nés français de deux parents français de naissance, elles ont les plus faibles chances d'être en emploi. Elles présentent également le plus fort risque d'inactivité. Toutefois, être une femme est tout aussi pénalisant pour accéder à l'emploi que l'on soit issue ou non de l'immigration.

Face à ces difficultés sur le marché du travail, il semble qu'une stratégie adoptée par les hommes, mais surtout par les femmes d'origine maghrébine, soit la poursuite des études. On peut y voir à la fois une volonté d'ascension sociale par rapport à leurs parents et une stratégie d'investissement en capital humain pour contrebalancer les effets négatifs liés à la seule origine."

Télécharger l'étude

Merci à la commission Emploi Formation Education et à Luigi Poma de l'UPE06 (MEDEF) de nous avoir communiqué cette information.

02/11/2010

Les femmes bientôt plus visibles dans les médias ?

Cet article a été publié dans emarketing.fr. Auteur : Damien GROSSET, 18/10/2010.
Merci à Elodie Cally, sympathisante de Femmes 3000 Côte d'Azur, de nous l'avoir transmis.

femmes visibles media.JPGÀ travers la signature d'une charte, le monde des médias et la secrétaire d'État à la Famille se sont engagés à améliorer l'image des femmes dans le paysage médiatique.

Davantage d'interventions de femmes sur les ondes radios, sur les plateaux de télévision ou encore dans les journaux. C'est l'engagement qu'ont signé le 13/10/10 les patrons de presse, la secrétaire d'État française à la Famille Nadine Morano, et le Conseil supérieur de l'audivisuel ( CSA ).

Cette action part du constat selon lequel les femmes ne sont pas assez sollicitées dans les médias français. Par ailleurs, elles sont encore souvent cantonnées à des rôles de témoins ou de victimes. C'est ce que conclut le rapport sur "l'image des femmes dans les médias", rédigé par Michèle Reiser et Brigitte Grésy pour le secrétariat d'État à la solidarité.

Selon ce texte, à la télévision française en 2008, les femmes interrogées étaient 31% et les hommes 52%. Le nombre de prises de parole était de 37% pour les femmes contre 63% pour les hommes et le temps moyen de parole de 9,1 secondes pour les femmes et de 12 pour les hommes, soit 25% de temps en moins pour les femmes. Les experts invités par les médias étaient à 82% des hommes, y compris dans les milieux très féminisés comme les avocats ou les médecins.

06:40 Publié dans Media | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : femmes3000, media, csa, expertise

01/11/2010

Un plan pour féminiser les postes de direction (Les Echos, 19/10/10)


19/10/10 | 07:00 | Muriel Jasor

Un plan pour féminiser les postes de direction

Ecrit par
Muriel JASOR
Muriel JASOR

Quatre ans ont passé depuis que le cabinet de conseil en stratégie McKinsey & Company a démontré une corrélation entre la présence d'au moins trois femmes dans les instances dirigeantes et la performance de l'entreprise. Cette année, le quatrième volet de son enquête internationale sur la mixité professionnelle indique de façon concrète les mesures à prendre, à la fois pour asseoir une politique de promotion des femmes efficace et doper la rentabilité de l'entreprise. Il y aurait urgence à agir, au regard des projections inquiétantes de l'enquête : la proportion de femmes diplômées a beau augmenter (de 41 % en 1975 à 55 % aujourd'hui), elles ne sont, en 2010, que 7 % dans les comités exécutifs. Pis, sans action délibérée de promotion, elles ne pèseront que pour 9 % dans ces mêmes comités en 2040 !

Lire la suite